« back

Tout a commencé par notre inlassable quête de l’huître ultime. Nous avons écumé toutes les mers et tous les océans du monde pour tenter de découvrir l’huître la plus grosse, la plus grande, la plus grasse – et la plus raffinée. Et quelle ne fut pas notre surprise de trouver tout près de chez nous une huître dont l’aspect et la saveur se classaient parmi les meilleurs du monde : cela sautait aux yeux. En décomposant la saveur, nous sommes tombés sur une incomparable échelle de saveurs.

Nous sommes allés consulter notre ami Kobayashi-san qui, outre son penchant pour le tabac à chiquer japonais, est un guru de la cinquième saveur : l’umami. Après avoir passé avec nous de multiples soirées sérieusement arrosées au saké bien frappé, il nous a initiés aux subtilités du vécu japonais des saveurs et de l’origine de l’effet umami qui naît des algues, des zostères et de la fermentation naturelle, le tout en association avec les acides aminés présents dans cette huître riche en protéines.

Dans nos bassins contrôlés dotés d’un système de filtres biologiques, un régime étudié à base d’algues permet de sauvegarder jalousement l’honneur et le goût de Kobayashi (non, ne vous inquiétez pas, il n’a pas recraché sa chique dans l’eau !)

Cette méthode d’affinage permet à notre huître de se ranger d’emblée dans la lignée des grands noms de la gastronomie : champagne Dom Pérignon, jambon Pata Negra, caviar Beluga, bœuf Wagyu, truffes du Périgord et huîtres Umami.

L’huître umami est née. Goûteuse, délectable, crémeuse, saline, pleine de verve et de finesse. C'est l’essence même de l’umami. L’huître umami fera fondre de plaisir tous les accros d’huîtres qui en redemanderont jusqu'à plus faim. Pour les connaisseurs, il n’y a pas le moindre doute ou, pour citer Kobayashi : « Kore desu !!! » (« Aaah oui ! Celle-là !!! » )

Umami Oysters